kronik The Kings Of Nuthin' sur PunkFiction

Leur second album « Punk Rock Rythm & Blues » sort ce mois-ci aux zétazunis et ça va faire du bruit !

Contexte :

Six ans après avoir adopté définitivement le nom des « Rois De Rien », le combo déjanté de Boston sort son second album intitulé Punk Rock Rythm & Blues, et tout est déjà dit ! Après avoir crapahuté de label en label c’est finalement en Allemagne que le groupe sort cette galette de 14 morceaux composée pour moitié de reprises de standards rockabilly des années 50 à 80. C’est presque 6 mois plus tard, en mars 2006 que leurs compatriotes découvrent l’album grâce à un deal avec Sailor’s Grave records (qui distribue aussi Mad Sin, U.S Bombs…).
Chronique :

Huit musiciens sur scène, salle de bistro enfumée, chemises noires et bretelles, ces amerloques vous invitent à une demie heure pile poil de skanking pouet-pouet endiablé, dégingandé et alcoolisé : une musique festive et remuante qui transpire d’en dessous les bras et sent les Boston suburbs à plein nez.
Le groupe brandit comme un pedigree la liste des bars dont il s’est fait viré, le contrebassiste joue debout sur son instrument, le chanteur postillonne avec ardeur des paroles qui donnent envie de se rincer le gosier à la bière tiède, les pompes cirées frappent le plancher, bérets vissés, zicos tatoués et rasés de près, cheveux plaqués ; bref toute une imagerie qui va de paire avec ce genre de musique estampillée « psycho-quelque chose » ou « machin-billy », mais avec ici un truc en moins : le ridicule et l’odeur de vieillot.

The Kings Of Nuthin’ sont parfaitement crédibles dans cet exercice et respirent la sincérité. Excellents musiciens, ils se réapproprient, en y ajoutant une sensibilité punk, un son hérité clairement du rythm & blues des années 50. Entre Bill Haley pour la paternité revendiquée, Dropkick Murphy’s pour le cousinage dans l’esprit et Demented Are Go pour la famille musicale, on prend un plaisir que je pensais, pour ma part, difficilement possible, à écouter ce genre de musique.

On en trouvera toujours pour dire qu’ils n’aiment pas la contrebasse, ou les cuivres, ou la voix du chanteur, aussi grasse que ses cheveux gominés, mais personne ne pourra nier l’exceptionnel entrain communicatif que diffuse le groupe à travers ces 14 pistes cuivrées toutes plus tripantes les unes que les autres. Mention spéciale à certaines comme « If I Were You », « Women And Cadillacs », « Quick Fix »…
En ces temps de galvaudage permanent de la musique dite rock, et sans jouer les vieux cons passéistes, il fait finalement très bon se rappeler que toute la musique qui s’est faite par la suite vient de là, elle vient du (punk rock rythm &…) blues !

Punkachu !

[size=75]edit olaf: déplacé dans la section adequat[/size]

C’est leur 3ème album et leurs reprises de blitz , peter and the test tube babies, anti nowhere league et stiff little fingers , c’est pas vraiment des classiques rockab :slight_smile:

ah ben tiens éclair moi parce ke j’ai galéré pr trouvé les originaux de certains titres ! tu peux me dire avec un peu plus de précisions de qui sont les titres ki sont des reprises ? mail moi ça sré cool :o)punkachu-punkfiction@wanadoo.fr

et sinon par contre j’insiste Get Busy Livin’ Or Get Busy Dyin’ le premier disque était un EP (8 ou 9 titres selon la version) que le groupe lui-même ne considère pas d’ailleurs comme son premier album cf. le site du groupe…

ha, j’étais persuadée que c’était un album , je comprend pas , j’ai 11 titres …
jte mail pour les reprises !

J’allais dire ce qu’a dit marianne :slight_smile:

Chronique de http://www.warbirth.tk :blush:

Déja le troisième album pour les KON. Si tu connais pas le groupe, déjà tu loupes quelque chose et deuxièmement attends toi a bouger des genoux. Les bostoniens jouent un punkrock pechu, voir même hyper speed, mais avec une formation des plus originale. Une contrebasse remplace la basse classique et apporte une petite touche rockab/pyscho. Une section cuivre soutient les musiciens dans un bon style rythm’n’blues à l’ancienne et un piano rapporte encore une touche original entre blues, rock’n’roll et r’n’b. Rajoute à ça un look de gangster 50’s, une voix éraillée au possible, des metres carré de tattoos et tu te retrouve avec un condensé de ce qui se fait de mieux et de plus classe en rock’n’roll des 50’s a nos jours. Venons en à l’album. 16 titres dont 8 reprises de standars punkrock et rythm’n’blues (blitz, stiff little fingers, antinowhere league, peter & tttb etc etc) et 8 compos, ça sonne plus carré et posé que les deux précédents albums mais ça en perd pas pour autant l’energie. Un album qui ravira tout fan de rock’n’roll de part le mélange des styles et surtout de part son efficacité. Une belle leçon!

en fait ce premier disque Get Busy Livin’ Or Get Busy Dyin’, sort à l’origine en 2000 sur Recloose records, un an avant que le label mette la clé sous la porte. Huit titres enregistrés en deux jours qui sont aujourd’hui assez difficiles à trouver même si le disque est ressorti plusieurs fois, notamment en Allemagne en version vinyle (Crazylove Rcds + 2 bonus tracks) et en 2004 par le label californien Road To Ruin.

extrait de la bio punkfiction du groupe après je peux pas trop dire c’est zarbi… c’est kel version ke vous avez ?

Une version allemande sur un label hardcore je sais plus le nom. En effet y’a 8 titres plus 3 bonus mais bon je l’ai toujours concidéré comme un album.

Sinon le psycho c’est aps forcement « ridicul et vieillot » je pense que tu connais juste pas les bons groupes, ou tout simplement que ça te parles pas.

Et KON n’a jamais été ni ne c’est jamais revendiqué psycho. Y’a une contrebasse c’est tout.

Une version qui correspond pas, j’ai 11 titres , mais c’était un album dl sur le net
Par contre warbirth l’a en original et il me semble bien que c’est les même morceaux … Guillaume ?

Je leche je m’en fous, mais je préfére ta chronique Guillaume ! :sorcerer:

oui ta raison ils sont pas étiquetés vraiment psycho mais ils tournent principalement avec des groupes du genre comme demented are go avec qui ils sont très potes ou mad sin qui a un deal US chez Sailor’s grave comme eux d’ailleurs… et puis people like you en compte pas mal dans ses rangs aussi et c’est ça que je souligne ski fait que j’aime assez ce groupe c’est que le coté psycho est pas trop marqué… affaire de gout, j’suis kronikeur (de kel droit ?) je l’exprime c’est just ça…

pr le coté vieilliot c’est vrai que c’est un jugement mais certain groupe de psycho comme nekromantix, The Knuckle Draggers, ou même tiger army (et encore…) sonnent tellement vieux et dépassés a mes oreilles… je préfère le vieux rock n’roll sans toute l’imagerie chauve souris, zombie, mascara (même si je caricature un peu) c’est ça qui rend ce style parfois un peu ridicule mais tous les styles ont qqchose de ridicule, le hardcore comme la pop punk…

T’es pas un peu naze?

si sans doute…
c’est juste mes gouts et mes avis, rien de plus

et pas tolérer les gouts des autres c’est naze ou pas ça ?

si t’es naze en fait :slight_smile:
Moi je prefere la chronique de warxxxbirth

c’est bien c’est bien vive les jugements de valeur a deux francs tu m’as déja fais le coup toi du gland alors j’vais pas retombé ds le panneau de ton sport préféré…

tout ca pr une chronique…
ca me depasse la, respectezqd meme le travail qui a été fait pr cette chronique,Punkfiction est vraiment un tres bon webzine alors lire ca…vraiment c naze…

Moi j’ai jamais dit que punkfiction c’était nul!

et?

ouai ben je l’ai écouté, il est vraiment bien!

par contre punkachu, ecoute « demons are girls best friends » des nekromantix,
je vois pas comment tu peux dire que c’est dépassé, et ca peut plaire autant
a un fan de psycho, qu’à un fan de punk ou encore de rock…
les clichés dans le psycho, c’est aussi ce qui fait le charme!